Atelier d’écriture 1 : l’e-mailing

Je découpe, dékape ou réécris pour vous un message dans un média. Ici : un e-mailing. Le thème : la communication d’une bonne nouvelle pour les producteurs du film Marbie, star de Couillu les Églises, sorti en 2014 et encore dans la presse début 2022.

Le sujet, titre ou message principal de l’e-mailing

Veillez à la clarté !

Votre lecteur, même s’il vous connait, même s’il vous apprécie, est un gros paresseux. Votre titre doit annoncer le sujet d’une façon :

  • claire : en une seconde, le lecteur a compris ce que vous lui voulez  ;
  • attirante : il doit vous reconnaitre en un minimum de mots (sinon, sachez que la fin de votre titre ne sera tout simplement pas affichée par certaines messageries électroniques ;
  • transparente : un titre, c’est une promesse. C’est l’essence de votre message.

visuel Marbie, star de Couillu les 2 EglisesNotre film sortira dans les 5 complexes de CINEPOINTCOM !

Voici l’accroche, ou chapô, qui résume ce qu’il faut retenir :

C’est la nouvelle du mois, voire de l’année pour Marbie, star. Notre film passera dans les complexes de CINEPOINTCOM !

Le corps du message

Vous avez bien lu. Le film que vous avez coproduit, dans lequel vous avez joué, pour lequel vous avez travaillé, VOTRE film… sortira dans les plus grands complexes de Wallonie. C’est confirmé par le directeur de la programmation de CINEPOINTCOM, Bernard Hanne.

Cette excellente nouvelle suit de quelques jours une période chargée en émotions. Souvenez-vous du refus de la société Wallimage de nous soutenir. Selon elle, ce long métrage n’avait aucune chance de sortir en salle.

Nous voilà regonflés à bloc.

Car CINEPOINTCOM, ce n’est pas uniquement Charleroi. Marbie, star de Couillu les 2 Églises, sera aussi à l’affiche dans les salles de Verviers, Bastogne, Libramont et Marche.

Et ce n’est pas fini ! Nous continuons à prospecter les cinémas de Wallonie.

En parallèle, le montage et du financement sont toujours en cours. Nous allons d’ailleurs bientôt organiser un événement pour boucler le budget.

Qu’avez-vous constaté dans le corps de cet e-mailing ?

  1. des paragraphes courts (une idée par paragraphe) ;
  2. l’usage du gras pour les passages importants (ne pas en abuser ! Une technique pourrait être de souligner les mots importants de sorte que le lecteur, en ne lisant que les mots en gras, comprend ce que vous lui voulez et ce qu’il doit faire) ;
  3. les hyperliens bien sûr (ne pas en abuser : pourquoi ? Parce qu’en cliquant, le lecteur quitte votre e-mail. Est-ce ce que vous le voulez ? Oui, s’il atterrit sur une page de conversion pour s’abonner ou acheter).

La phrase suivante en rouge a été retirée par le client. Elle a le défaut de revenir sur des événements négatifs à l’opposé du message, unique et positif, délivré ici aux 500 personnes suivant de près ce projet de film.

Voilà qui contredit les avis de certains professionnels, qui nous disaient notamment que personne ne diffuserait notre film car nous n’avions pas de distributeur : c’est faux !

Merci pour votre patience et votre soutien. Nous continuons à croire en notre bonne étoile, en dehors des sentiers battus d’une production cinématographique classique…

Notez ci-dessus ces points de suspension vraiment inutiles.

La couv’ Facebook de la page Fan du film carolo

Le call-to-action ou CTA : que doit faire le lecteur ?

Faites passer ce message sur les réseaux sociaux et auprès de vos proches.

Plus d’infos dans l’article de La Nouvelle Gazette du 29 mars.

Vive Marbie Star, vive Charleroi, vive la Région Wallonne et la Wallonie  !

Qui signe l’e-mailing ? Ne jamais oublier !

La production du film Marbie, star de Couillu les 2 Églises

Dominique Dubuisson – 0485/65 81 79

Pour aller plus loin dans l’e-mailing

Ces articles datent, mais l’e-mailing garde toute sa force.

Il est gratuit (ou presque), précis et traçable.

Contactez-moi pour l’écriture de vos e-mailings.

Written by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.