E-mailing : vous prendrez bien une tasse de café vert ?

J’ai dû consommer beaucoup de café noir en mai et juin 2013 pour répondre à la demande d’e-mailings de fiddiam, un de mes fidèles clients.

café vert_dkp

  • des textes pour un microsite vantant les qualités du café vert, à consommer sous forme de capsules, de sachet ou même de gel ;
  • une newsletter sur l’auriculothérapie (pour maigrir et pour arrêter de fumer) ;
  • une newsletter spéciale inconfort urinaire ;
  • une newsletter pour se protéger des effets nocifs du soleil ;
  • une newsletter contre la constipation ;
  • et enfin une newsletter pour ne plus ronfler… avec une relance.

La plupart des maux modernes ont ainsi été traités.

Pour le gros du travail, à savoir les textes pour le café vert, j’ai reçu un feed-back négatif du client : « concernant tes textes, ils ont été complètement remaniés, en effet le site a fait un véritable flop, du coup on essaie de tout revoir pour trouver ce qui cloche. »

Malheureusement, dans le cas présent, le copywriter que je suis ne voit pas le texte mis « sur site ». Je travaille donc en aveugle, sans pouvoir modifier (un peu), raccourcir (surtout), etc.

J’ai demandé à être intégré dans la réflexion pour aller vers l’essentiel des messages commerciaux à délivrer.

Pour mes autres travaux pour fiddiam

Cet article a été publié dans Travaux DKP avec les mots-clefs , , , . Mots proéminents: , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    La vie est si dure pour qui s'immole.
    ~Philippe