Le mot dékapant du moment : MASQUE

Masque, mot en tête de gondole dans l’actualité mondiale 2020 pour cause de coronavirus Mad in China. « Destiné à dissimuler, représenter ou imiter un visage et assurant de nombreuses fonctions » selon Wikipedia, ce concept protéiforme sied si bien à ma rubrique dékapante.

Masque à l’ombre

2020. Le masque est l’arme de tissu face au méchant coronavirus (rebaptisé covid-19, pour ne pas froisser les Chinois, les mots ont – au moins – un sens).

Recherché comme le pire des criminels, on le pourchasse, met sa tête à prix, on le revend au prix de l’or.

Cartoon Denis Mayeur

Sur les réseaux sociaux, son nom est tourné en dérision et donne naissance à des « infecte news ». Son emoji trône en tête de gondole, le plus à gauche dans votre galerie d’emoticons. Alors qu’il est celui qui exprime le moins une émotion ou une prise de position.

Prisé par les frileux et les angoissés, il se réservait pourtant au personnel hospitalier. Tout le monde veut l’avoir et l’utiliser, comme le dernier vêtement à la mode ou le nouvel iPhone.

Il peut aussi servir de cache-honte pour nos élites à l’Europe, pharmacie géante pour de millions de réfugiés, qui trouvent sur son seuil la mention : RUPTURE DE STOCK.

L’objet peut aussi servir d’autres fins plus sournoises. Le bandit dissimule ainsi son visage et son identité pour s’exercer à sa sinistre activité : braquer.

Venise cherche des experts pour lutter contre le tourisme de masques. Dessin Cécile Bertrand. Issu du Carnet inspirales

Masque au soleil

Plaque tournante dans cette pandémie, le masque a, comme dit en introduction, tant d’autres acceptions.

Il se fait ludique à l’occasion des carnavals du monde entier, permettant à son porteur de respecter traditions ou rituels, d’interpréter un rôle, de prendre la place quelques heures, d’un personnage historique, d’un artiste ou d’un chanteur.

Bref, cacher, protéger, faire rire et danser, accessoire pour plonger en mer ou dans l’histoire de nos ancêtres, le masque nous révèle.

Cet article a été publié dans Mes mots dékapants avec les mots-clefs , , . Mots proéminents: , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Un copywriter peut écrire sur n'importe quoi. Mais pas n'importe comment.
    ~Philippe