2004 : le copywriter met son nez à la fenêtre

Moi qui pensais que mon désir de créer une activité de copywriter indépendant datait de 2007. Hier, un patron d’une agence de communication (avec qui j’avais adoré travailler) me demande de le rejoindre sur LinkedIn. Voici une dizaine d’années, je m’occupais notamment d’affichage interne pour mon entreprise et Alain Ollier a réalisé pour nous quelques très belles créations.

Je viens de retrouver un mail que je lui avais envoyé en 2004, déjà.

Karl de la bretelle.

Karl de la Bretelle.

« Bonsoir Alain,

Si tu me voyais ! Je porte un nez rouge et un bleu de travail.

Je suis créé par le signataire de ce mail pour te proposer, très modestement, une aide pour la recherche de slogans comiques qui ne feraient rire que mon maître, demande de copy, ou avis sur tout et n’importe quoi touchant au monde de la pub. Tu vois, j’aime la précision.

Pourquoi ? Pour permettre à mon boss à moi de se rincer les méninges et en parfaite harmonie avec son travail et plein accord avec lui.

Ton avantage ? Une aide extérieure, un regard différent, de plus pour pas un balle. Tout le monde sait que les clowns, ces grands artistes, ne carburent qu’au pain et à l’eau fraîche.

Que ceci reste bien sûr entre toi, moi et lui. »

Manifestement, je mettais un bout de mon nez à la fenêtre.

Quid de la promotion de mes activités en 2013 ?

En 2013, je procède évidemment de façon beaucoup plus professionnelle. J’ai utilisé le message des voeux (et vous savez à quel point je les adore) comme prétexte pour rappeler à mes contacts et clients dans une newsletter que je suis à leur disposition.

Sur 180 contacts, à peine 40 % ont cliqué sur mon message après 3 jours. Bon, il va falloir finalement privilégier le contact direct.

Et si vous me contactiez, VOUS, maintenant ?

Originally posted 2013-02-04 22 :02 :42.

Cet article a été publié dans J'ai vécu DKP, Le coeur a ses réseaux avec les mots-clefs , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme : le feu, l'humide, les bêtes, le temps, et leur propre contenu.
    ~Paul Valéry