Archives de la catégorie : J’ai lu pour vous

Régulièrement, je ponds un petit texte sur un livre qui m’a plu. Votre mission : l’acheter et/ou commenter (voire même critiquer) mon billet.

« Belgique, terre d’aphorismes » : l’anthologie de Michel Delhalle

Aphorisme ? Qu’est-ce donc ? Une maxime ? Une pensée courte… qui en dit long ? Les définitions sont nombreuses et partent dans tous les (contre)-sens. Seul Michel Delhalle pourra vous l’expliquer avec précision. Cet homme aux multiples facéties verbales, bibliothécaire, disquaire, auteur et chasseur de bons mots sort en novembre 2018 son Anthologie. Et votre serviteur s’y trouve.

Également publié dans J'ai lu pour vous, Le coeur a ses réseaux | Mots-clefs : , , | Laisser un commentaire

« Tranches de Livres », la p’tite newsletter qui n’a pas peur de votre poubelle

Je discutais l’autre jour avec une collègue qui se plaignait des newsletters, publicités et autres pourriels commerciaux. « Ils sont dans ma boite Gmail, je ne les lis jamais. Ou alors je les dénonce à la police du spam. » Ah, si seulement elle connaissait « Tranches de Livres »…

Également publié dans J'ai lu pour vous, Le coeur a ses réseaux, Techniques de comm, WWW | Mots-clefs : , , , | 3 réponses

« Nouvelles d’avant » d’Étienne Buyse : enfin de bonnes nouvelles !

C’est un petit bouquin, à peine plus grand qu’un smartphone. Douze petites histoires vous y attendent. Coupez votre téléphone et goûtez ces nouvelles.

Également publié dans J'ai lu pour vous, Techniques de comm | Mots-clefs : , , | Laisser un commentaire

« Entre Brest et l’Atacama » : premier roman de Danielle Isa Janssen

Encore un premier roman, allez-vous penser. Plus que l’histoire elle-même, c’est le parcours et l’opiniâtreté de l’auteure, Danielle Isa Janssen, qui m’ont séduit. Attaquons.

Également publié dans J'ai lu pour vous | Mots-clefs : , , | Laisser un commentaire

« La grammaire est une chanson douce », livre d’Erik Orsenna

Je ne sais pas comment ce livre de 130 pages est arrivé dans mes mains. Est-ce un livre scolaire d’une de mes filles ? Je n’en sais rien. Poésie, légèreté et amour de la langue française au programme de ce conte délicieux de l’académicien français.

Également publié dans J'ai lu pour vous | Mots-clefs : , | Laisser un commentaire
  • Citation

    À un moment donné, le mot ment.
    ~André Stas