“Vous avez des nouvelles de William ? » (selon Anita Van Belle, il serait sur Instagram)

J’adore traquer les nouveaux courants rédactionnels. Je suis intrigué par un post Facebook m’envoyant vers un “conte” Instagram à la recherche d’un certain William. Enquête à la source.

Le concept

Contraintes d'un roman morcelé

Anita Van Belle, auteure belge francophone née à Anvers, a une production artistique impressionnante brassant bien des genres, des supports et des publics différents.

Peu active pourtant sur le web, elle s’est lancée dans une aventure artistique atypique mêlant le meilleur de la rédaction traditionnelle et la souplesse (“la légèreté”) des nouveaux médias.

Cette idée créative rapproche l’écrit long de nos modes de lecture actuels, surtout parmi la jeune génération. J’ai interviewé Anita.

L’origine du roman morcelé

Anita est actuellement responsable de la communication de la SACD (société des auteurs et des compositeurs dramatiques) et de la Scam Belgique.

En juillet 2016, elle publie des photos prises à Avignon sur le compte de cette société. L’exercice lui plaisant, elle crée son propre compte Instagram pour faire de même.

Sa passion pour l’écriture frappe alors à la porte et s’invite au quotidien, en légende.

instagram_des_nouvelles_de_william_roman_anita_van_belle_dkp

Une idée inédite en francophonie

Anita se concentre sur le déroulé de l’intrigue. L’auteure a la narration à l’esprit : un fil rouge simple qui cherche, chaque jour, son Ariane iconographique. Elle respecte ses contraintes (une photo par jour, évoquer les personnages plutôt que les portratiturer…).

Compte Instagram : anitavanbelle

Elle guette le retour des lecteurs. Elle a par exemple remarqué que les gens likaient plus les textes longs.

Comme Instagram applique le même algorithme à ses publications que Facebook et fait apparaitre les posts les plus likés en premier lieu dans le fil d’actualité, l’auteure a numéroté ses textes pour une lecture chronologique. Bien vu !

Après recherche, Anita n’a trouvé trace que d’un seul roman de ce type sur Instagram, « HeyHarryHeyMathilda » créé par Rachel Hulin. Il s’agit d’une correspondance entre deux jumeaux.

William trottait déjà dans sa tête, pourtant

Si Anita Van Belle n’est pas une geek de la première heure, cela fait tout de même pas mal de temps qu’elle voulait se lancer dans une telle aventure de webwriter.

Il y a des années, elle a voulu en effet créer un roman interactif, mais le temps n’était pas mûr pour pareille expérience : les logiciels d’arborescence littéraires n’existaient qu’aux États-Unis et  coûtaient très cher…

Voici quelque temps, l’auteure a suivi une formation transmedia donnée par l’américain Lance Weiler. Selon lui, les Européens “attendaient trop la permission de créer et ne se lançaient pas” dans pareille aventure. “Lancez-vous et vous résoudrez les problèmes au fur et à mesure.”

Anita s’est lancée.

À vous de prendre des nouvelles de William.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous des idées similaires ? Qu’avez-vous mis en pratique vous-même ?

Pour aller plus loin

Cet article a été publié dans J'ai lu pour vous, WWW avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

4 Commentaires

  1. Publié le 16 septembre 2016 à 10 h 47 min | Permalien

    Histoire originale à suivre (joli dos pour une 4e de couverture)

  2. Publié le 22 septembre 2016 à 10 h 46 min | Permalien

    Voilà une idée originale. N’existe-t-il pas un BD comme ça : un jour, une case ?

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Trouvez une idée qui déchire, et demandez-vous ensuite quel(s) média(s) utiliser pour toucher au mieux le consommateur.
    ~Sir John Hegarty (star de la pub)