Skin Games : « The Blood Rush » (1989)

En wikipédiant sur Wendy Page, la chanteuse de ce groupe à l’album unique (dans tous les sens du terme), j’apprends que sa voix a été comparée à celle de Kate Bush ou de Liz Fraser de Cocteau Twins.

Voilà qui explique sans doute pourquoi cet album figure dans ma collection de CD.

Mais on est pourtant loin de la new wave ou du baroque. C’est plutôt de la brit pop pur jus (voix + basse + guitare + claviers + batterie).


Une chanson au-dessus du lot : le puissant Brillant Shining, seul (petit) succès du groupe, et qui bénéficie d’une vidéo tremblante sur YouTube. J’épargne vos yeux et espère enchanter vos oreilles avec ce bon remix.

La voix est puissante, la basse est mélodique, la batterie assure et la guitare survole le tout. On dirait du Simple Minds avant sa parodie, ou Big Country au féminin. Cette chanson parle d’une voix à l’intérieur de chacun de nous qui nous demande de sortir de nous-mêmes. Enfin c’est mon interprétation.

Trois très bons autres morceaux, produits par Steve Hillage (Simple Minds, Cock Robin…) :

  • Cowboy Joe,
  • le magnifique Where the Wild Things Are
  • et le percutant Tirade dans lequel on prend toute la mesure de la voix de la belle Wendy.

Si vous voulez rester dans les guitares héroïques, restez avec moi pour écouter Money Talks (une critique sans doute du monde de l’argent). J’écouterais bien ce morceau sur un cheval au galop si je savais monter à cheval ou à moto dans les Highlands si j’avais mon permis.

Heaven Blessed est un rien inférieur, mais tout aussi pêchu. Big Me et Criminal Minds sont encore un cran au-dessous, mais restent bien produits. Un bon son pour l’époque.

Pour calmer les oreilles avec ce mur de beau son, laissons dérouler la très ballade Dancing On.

Ce groupe s’est séparé après ce bel ouvrage et c’est vraiment dommage. Comme a écrit un de leurs fans : « Skin Games should have been massive. »

Pour aller plus loin en zik

Je prends d’autres notes.

Originally posted 2012-05-04 22 :26 :58.

Cet article a été publié dans Je prends des notes avec les mots-clefs . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

6 Commentaires

  1. Publié le 4 mai 2012 à 23 h 05 min | Permalien

    j’aime ce morceau. Cela dégage !

  2. Publié le 15 mai 2012 à 10 h 38 min | Permalien

    Est-ce que tu serais étonné si je disais que je n’accroche pas ?…
    Hélas l’album n’est pas dans Spotify, je ne peux juger que sur les deux titres dans la vidéo…

    • Publié le 15 mai 2012 à 18 h 04 min | Permalien

      Paul, je m’en doutais 🙂 Que veux-tu, je défends des causes musicales perdues depuis longtemps… 🙂

      • Publié le 17 mai 2012 à 9 h 34 min | Permalien

        En fait avec le Prefab Sprout que tu as posté dans Facebook, je remarque que notre jugement est autant lié à la nostalgie qu’à nos goût musicaux. Avec le recul je n’ai pas trouvé « All The World Loves Lovers » formidable, mais je l’aime quand-même car il me rappelle l’époque où j’écoutais ce groupe dans mon walk-man…

        • Publié le 17 mai 2012 à 9 h 38 min | Permalien

          Quand j’écrirai des chroniques d’album des années 2000, ce sera la preuve que la nostalgie aura perdu une bataille dans cette rubrique !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    L'urgent ne fait pas le bonheur.
    ~Philippe