Seefeel : « Quique » (1993)

Cet album est ressorti en version Deluxe en 2007.

Qui écoute encore de la musique ambient ?

Qui se love encore aujourd’hui dans un Fatboy, casque aux oreilles, pour planer au-dessus de routes désertes et méditatives ?

Peut-être les descendants des premiers Jarre ou Tangerine Dream.

Ça ne fait pas grand monde. Et c’est bien dommage, car à l’écoute de cet album de Seefeel qui date de 1993, on se rend compte de tous les bienfaits de ces bruitages expérimentaux pour notre musique intérieure.

Du doux dub

On appelle cela du dub, de l’abstract, du Shoegaze (« des musiciens qui regardent leurs pieds en jouant »), peu importe, moi, ça me calme.

Si vous aimez Cocteau Twins, vous lissez la voix de Liz Fraser, vous renforcez l’électronique, vous multipliez les loops, les reverbes, les échos déstructurés et vous obtenez (à peu près) Seefeel.

Ce groupe, actif dans la première partie des années 90, était d’ailleurs en première partie des Cocteau Twins en 1996 à La Luna à Bruxelles. Mon dernier concert.

Ce n’est pas de la musique, disent mes proches.

Mes morceaux préférés : Imperial bien sûr, morceau magique, complètement tordu et qui ferait le bonheur des derviches tourneurs branchés. Qu’en pensez-vous ?

Climatic Phase#3, ensuite, son petit frère, puis Polyfusion avec le duo basse/batterie électro.


Industrious complète mon carré magique de cet album, que je vous recommande si vous voulez échapper un temps à la soupe musicale ambiante actuelle.

Ce n’est pas de la musique, disent mes proches. C’est un bruit bizarre disent mes voisins. Tant pis pour eux ! Pour poursuivre la découverte de cet album…

Gag

Le guitariste Mark Clifford, un des fondateurs du groupe, a repéré mon tweet en 2016 citant cet article

Pour aller plus loin

Cet album a été classé 13e sur 50 meilleurs albums Shoegaze de tous les temps.

Cet article a été publié dans Je prends des notes avec les mots-clefs , , . Mots proéminents: , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

4 Commentaires

  1. Publié le 13 octobre 2012 à 13 h 29 min | Permalien

    Spécial, hein !

  2. Publié le 13 octobre 2012 à 15 h 52 min | Permalien

    Ah mais j’écoute de l’ambient ! Mon album culte c’est « Microgravity » de Biosphère (1992). « He knows the moon. He knows the stars. He knows the Milky Way », ça te dit quelque chose ?
    http://www.youtube.com/watch?v=jNrFO4zDL3w

    Allez, je vais écouter Quique (à mon aise, pas si vite…)

  3. Publié le 21 octobre 2012 à 12 h 23 min | Permalien

    En fait d’ambient, j’écoute ceci :

    http://www.radionomy.com/fr/radio/radionomix

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Il faut étudier les hommes ou les livres. Je vous conseille les livres, les hommes sont trop mal écrits
    ~Adolphe d'Houdetot (écrivain français)