Warning: set_time_limit(): Cannot set max execution time limit due to system policy in /customers/f/c/7/dekapecopywriting.be/httpd.www/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64 Gérard en vacances en mer rouge (sketch) - DéKaPé Copywriting

Gérard en vacances en mer rouge (sketch)

SKETCH

Hé Gérard, ça va ?

– Super, je reviens de Charm el-Cheikh.

– T’es resté longtemps il me semble…

– Ouais, 6 mois.

– Tchu, t’as du bol !

– En fait, la direction du club a changé complètement après quelques jours, refonte complète de l’animation aussi, comme y z‘ont dit. On a pu prendre la formule séjour prolongé pour pas un euro de plus.

– Ben, raconte Gérard !

– Le nouveau chef était assez branché feux d’artifice. Tous les jours, des explosions. Les premières semaines ça surprend, après on s’y fait…

– Dis, qu’est-ce t’as à ta main gauche, il te manque des phalanges !

– Oh pas grave, j’étais allé pour une manucure, tu sais comment ça va, le nouveau GO voulait montrer ce qu’il savait faire. Bon il me reste la main droite…

– Et la bouffe ?

– Écoute, assez lassant à la longue : mitraillette sans mayo, salade de roquette, sorbet de grenades en dessert… matin midi et soir. Lourd à digérer.

– Festif donc tu disais !

– Ouais, bon les danseuses du ventre ont été remplacées dès le premier soir par des danseurs du ventre. Des Syriens je crois… Sont devenus très prudes. Prudents même puisque les danseurs avaient des ceintures d’explosifs toute la soirée. Certains n’étaient pas là le lendemain. La fatigue sans doute… Et puis ils ont supprimé la musique. De toute façon, je sais pas danser…

 

cartoon_dekape_copywriting_vacances_mer_rouge– Et le sport ?

– Ils se sont quand même inspirés de nos jeux télé : ils ont refait une sorte de Fort Boyard avec le sosie de l’autre musclé là…

– Olivier Minne, l’animateur ?

– Ouais, Olivier Minne. En fait il y avait plein de mines justement, sur la plage. Pour notre sécurité disaient-ils…

– Ah bon ?

– Certains avaient le privilège d’aller nager avec les requins. Moi j’avais déjà fait ça avec les dauphins, en Floride, ça me disait rien.

– Et au sein du club, des activités ludiques tout de même ?

– Alors ça c’était top : ils ont remplacé le beach-volley par le ramping, le ping-pong par l’escalade, la pétanque par les exercices d’attaque au couteau et au fusil… Bon, ma femme trouvait ça trop violent… Elle préférait assister aux jeux à la piscine. Tous les jours, ils prenaient des Gentils Membres qui devaient rester le plus longtemps la tête sous l’eau.

– Un concours d’apnée, quoi…

– Ouais, en quelque sorte. Certains ont triché, je l’ai vu, on leur maintenait la tête sous l’eau. Le dernier jour, c’est Mosché avec son T-shirt arc-en-ciel qui a gagné : 15 minutes le gars !

– Tiens, côté musique ?

– Bof, lassant à la fin c’est vrai. Comme on dit chez nous : “djihad que ça s’arrête…” D’un autre côté on avait la radio du muezzin à 3h du mat’, mais comme on allait dormir tôt, on savait récupérer. Le bar à vin a été remplacé par des cocktails menthe/Captagon. J’aime pas la menthe.

– Il y avait des Belges dans le club ?

– Peu, quelques Français qui restaient toute la journée dans une pièce fermée, sans doute à faire des jeux de société. Il y avait des journalistes, je crois, l’un d’entre eux m’a donné une fois un film photo FUJI. Le gars avait rajouté TIF avec son sang semble-t-il. J’ai pas trop compris ce que je devais en faire.

– Et tes gosses, ils ont aimé ?

– Ah ben oui, d’ailleurs ils y sont toujours…

– Pardon ?

– Ben oui, s’ils nous ont permis de rentrer chez nous, les enfants peuvent eux encore rester quelques mois : c’est tout bon pour l’apprentissage des langues, savoir se débrouiller, tout ça.

– En effet, au moins comme ça à l’avenir ils ne vont plus te faire du chantage pour les emmener en club all in !

Pourquoi ce sketch

Ce sketch est né au cours d’un repas en 2013 avec mon pote Frédéric Péters. Une vanne de Fred, puis une seconde de bibi, puis une troisième de Fred, etc.

Il a été montré à trois comédiens, pour avoir leur avis et aussi pour éventuellement qu’ils le jouent sur scène.

Le premier a dit que le sketch faisait trop littéraire, raison pour laquelle je me suis écarté de la sainte syntaxe pour le texte final. Le deuxième estimait qu’il ne rentrait pas dans le personnage. Le troisième enfin trouvait les vannes très convenues, voire réchauffées.

Ces vacances particulières sont donc hébergées sur ce blog. Je ne désespère pas un jour d’écrire un sketch qui sera joué sur scène (humoristes en panne d’inspiration, contactez-moi). Et pourquoi pas par moi-même ?

Cet article a été publié dans Textes courts avec les mots-clefs , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Il n'y a que le premier mot qui coûte.
    ~Philippe