Le mot dékapant du moment : COUVRE-CHEF

COUVRE-CHEF : n.m. Accessoire de mode qui se porte sur la tête.

Un couvre-chef peut servir pour protéger son boss, ou son gros bonnet.

Un couvre-chef peut être un panama, que l’on porte pour se protéger du soleil, des regards et appareils photo des curieux, alors que l’on élude dans les pays chauds l’impôt des pays tempérés.

Un couvre-chef peut être un chapeau, basique, que l’on porte pour se protéger des caméras de surveillance après avoir commis un attentat sur Madame Chapeau, justement.

Un couvre-chef peut être un képi, de plus en plus présent à Bruxelles.

Un couvre-chef peut être un casque, bleu pour protéger (en principe).

Morning Beauty. Photo (prise à Bruxelles, regardez bien...) par Massimo Bortolini

Morning Beauty. Photo (prise à Bruxelles, regardez bien…) par Massimo Bortolini

Un couvre-chef peut être un feutre. Son homophone pourrait servir à rédiger un chapô, mais cet article n’en contient pas.

Un couvre-chef peut être une casquette. Interdite au foot, certains s’en prennent souvent une par grande défaite.

Un couvre-chef peut être un foulard. Très à la mode aussi.

Pour aller plus loin

Tous mes mots dékapants.

Bonus

Originally posted 2016-04-08 18 :14 :23.

Cet article a été publié dans Mes mots dékapants avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    On me dit que j'ai certes un talon pour l'écriture mais que j'écris comme un pied.
    ~Philippe