Je relis pour vous

La relecture fait partie de mes services. Pour les étudiants mais aussi pour les annonceurs.

  • L’ACLVB/CGSLB a édité en avril 2011 un dépliant de recrutement et cherchait un relecteur francophone. J’ai corrigé en rouge et gardé le bleu, forcément.
  • Octobre 2011. Le consortium Tas Europrojects souhaitait une relecture rapide mais impeccable de documents concernant leur projet d’optimisation de la chaîne des services de transport de marchandises dans la région du Grand Tunis : CV, dossier stratégie…

À chaque document correspond un type de relecture différent. Dans ce billet, je détaille ma façon de procéder.

Pour aller plus loin

Cet article a été publié dans Travaux DKP avec les mots-clefs , . Mots proéminents: , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

3 Commentaires

  1. Publié le 27 février 2012 à 10 h 50 min | Permalien

    La relecture, c’est bien, mais moi je cherche quelqu’un qui me ferait la lecture ! Pendant que je fais la vaisselle, mes étirements… Bref, des tas de moments pour m’instruire durant des tâches non intellectuelles !…

  2. casada
    Publié le 24 avril 2017 à 12 h 34 min | Permalien

    Je vous ai découvert grâce à mon étonnement devant les nombreuses coquilles des document officiels sans mentionner les publicités, articles de presses, etc..
    J’aurais aimé vous concurrencer.
    Trop tard..
    Faites le pour deux au moins, donc, et bien.;)
    Cinule lette

    Qui vous salue bien bas et bien haut ; tant votre pays nous couronne :-))

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Trop écrire au passé simple rend le passé compliqué.
    ~Philippe