Donne-moi 1 typo, 2 typos, 3 typos doudou…

Mes travaux de relecture m’ont amené à la conclusion suivante : les erreurs les plus fréquentes ne trouvent pas leur origine dans une mauvaise syntaxe ou dans un mauvais accord d’un participe passé. Non, le bât blesse dans la typographie. Heureusement, un lexique très pratique répond à bien des interrogations.

Sobre et utile.

Sobre et utile.

Pour une quinzaine d’euros, ce petit livre blanc vous délivre des affres d’une mauvaise typographie. Sur la couverture figure « en usage à l’Imprimerie nationale. » Du sérieux donc.

Il m’est d’un grand secours quand je cale sur certaines règles. Ce que je constate le plus souvent dans mes relectures professionnelles :

  • un mauvais usage de la virgule (on a tous vu la fameuse phrase alors on mange, les enfants) ;
  • des abréviations aléatoires (ref / réf. – tel / tél. –  ex / ex. – bld / bd)  ;
  • le mauvais usage des espaces (ici féminin) avant un point-virgule ou un deux-points ;
  • le sort des virgules+points de suspension  ;
  • les majuscules non accentuées À ou É (L’HOMME TUE ou l’HOMME TUÉ)  ;
  • l’usage maladroit des énumérations.

Savez-vous par exemple que chaque paragraphe d’une énumération introduite par un deux-points, sauf le dernier, se termine par un point-virgule, quelle que soit sa ponctuation interne ? Si l’un de ces paragraphes se subdivise à son tour, chaque sous-paragraphe, sauf le dernier, se termine par une virgule (page 147 du lexique).

Il devrait figurer parmi les ouvrages scolaires obligatoires, à côté du dictionnaire et du Bescherelle. (vu sur Amazon)

Mais le Lexique des règles typographiques reprend bien d’autres choses intéressantes. Comment intégrer correctement une citation dans un texte, l’usage des capitales, les chiffres arabes et romains…

Un livre utile qui nous fait aussi voyager dans l’histoire de notre langue. Je vous le conseille vivement.

Pour aller plus loin :

Règles de typographie française

Cet article a été publié dans J'ai lu pour vous, Maison de correction avec les mots-clefs , , , . Mots proéminents: , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

5 Commentaires

  1. Publié le 29 septembre 2014 à 19 h 23 min | Permalien

    D’accord avec toi, dékapeur: un indispensable!

  2. Publié le 29 septembre 2014 à 22 h 14 min | Permalien

    Bon ouvrage, en effet, mais le rôle d’un écrivain n’est-il pas de s’affranchir parfois des règles ?

    Amicalement

    • Publié le 30 septembre 2014 à 18 h 28 min | Permalien

      Pascal, dans le cadre d’un atelier d’écriture ou d’un copy pour une affiche (ex. : Superbe !!!!!!), pourquoi pas. Dans mon billet, je visais essentiellement les entreprises qui maltraitent la typographie dans leurs écrits commerciaux ou internes.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Je suis pour la défonce de la langue française.
    ~Philippe