Déserts (histoires de) (4)

Pas ou peu d’action. Des petites histoires dans un désert.

Ni verbe, ni guerre, ni mer. Niger.

Des réveils matinaux

Des Phil détachés

Des Claudine insomniaques

Des rêves de bain, Marie

arbre_desert_niger2

Des pipis à la Sylvette

Des gourdes

Des pieds soignés

Des marches pressées

Des fruits secs

Des bouches humides

Des selles à bobos

Des chansons de Jonasz

Des salades dévorées

Des arrêts à gérer

Des siestes limitées

Des chameaux en quête de pâturages

Des discussions avec le guide

Des tombes islamiques

Des plaines à perte de vue

Des petites dunes

Des scorpions

Des ânes

Des chiens

Des chameaux à table

"I can't live a long time far from camels" (Marie-Louise Homblette, notre guide)

« I can’t live a long time far from camels » (Marie-Louise Homblette, notre guide)

Des Murat, des Ferrat, des Moula Moula

Des mots de tête

Des pressions sous la casquette

Des rafales de vent

Des positions confortables

Des conversations intraduisibles

De chastes va-et-vient

Des roches à gogo

Des grains de riz chauds

Des heures de sieste

Des bracelets de marbre

Des voix au loin

Des ombres fraîches

arbre_desert_niger

De l’énergie humaine

De l’énergie gratuite

Des Rah quittant le navire

Des yeux sensibles

Des décisions prises

Des fourmis, hier

Des lézards en pagaille

Des « Missié le Corbeau »

Des bonbons verts

Des bonbons rouges

Des bobos de toutes les couleurs

Des prières

Des pères aux cieux

Des sommets de TAGHMERT au loin

arbre_desert_niger3

Des départs en trombe

Des selles à trident

Des orteils douloureux

Des histoires d’eau (GOULOUKOU)

Des panses de 80 litres

Des projets pour le retour

Des mises au point

Des parenthèses

Départ en trombe pour IZEM

Des chacals au coin du feu

Des pieds soignés

Des mains gonflées par la marche

Des TAGMAK

Des TAGHMERT

Taghmert (source Wikipedia)

Massif du Taghmert au centre de l’image (source Wikipedia)

Des tas de pierres

Des tas de bijoux

Des thés en automne

Divers couleurs par temps lumineux

Des branches d’acacias

Des heures de crapahutage

Des vues imprenables

Des « ananabolisants »

Des heures de sommeil

Déserts de repos

Des vêtements dans les branches

Des jambes d’enfant sur des ânes

Des gouttes d’eau sur la tête

Des puits du fou

eau_enfants_niger_desertDes abricots

Des « saharites »

Des évitements

Des traces de pneu

Des cours sur le SIDA

Des kilomètres derrière plutôt que devant

Des jours derrière plutôt que devant

Des Prince Cléo à la confiot’

Des ceintures tue-mouches

Des dunes déchiquetées

Des silences

Des eaux rares

Des soulagements d’Aurar

Des bras en l’air de Moussa

Des nuances de jaune

Des odeurs de 4×4 (« chameaux métalliques »)

Des perles pour Céline

ane_enfant_niger

Des ballons pour Ahmed

Des yeux rieurs

Des yeux touchés

Des campements sommaires

Des photos d’enfants

À suivre…

Les épisodes précédents

Première dune :

Deuxième dune :

Troisième dune :

Cet article a été publié dans Textes courts avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    L'écriture journalistique ne tourne pas autour du mot. (Les Règles d'or de l'écriture en entreprise)
    ~Pascal Perrat