Ces fautes me frappent (2)

Des fautes de frappe, j’en ai vu des milliers, parfois même dans mes propres textes ! Nouvelle livraison.

Grossier également : les fautes dans les titres… Le relecteur de l’édition Auderghem/Watermael-Boitsfort du Vlan aurait dû séjourner en maison de correction au lieu de laisser cette côte à l’accent plus circonflexe que ouest-flamand.

**

Ici franchement, c’est du jamais vu : commettre une faute dans le nom de sa propre société, en plus au début du dépliant, l’entreprise GREENPARTNERS a fait très fort. J’espère que leurs fondations sont plus solides que leurs communications.

**

Autre grand acteur en pleine lumière : Lampiris. J’apprécie leur style de communication très frais et leur approche commerciale. Pas de chance, ils baissent un peu dans mon estime avec cette erreur dans un de leurs mailings.

Non, eux ne se sont pas trompés sur ‘quelle que’.

Par contre, le pronom ‘aucun’ prend ici un ‘s’ car le mot ‘frais’ qui l’accompagne s’emploie toujours au pluriel. Croyez-en mon expérience en communication de produits financiers.

Pour aller plus loin

Ma maison de correction a de nombreuses pièces.

Cet article a été publié dans Maison de correction avec les mots-clefs , , , . Mots proéminents: , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

5 Commentaires

  1. vanbrabant Marie
    Publié le 30 septembre 2012 à 11 h 20 min | Permalien

    Tu as eu un très bon prof de français, fils, suis fière de toi. Comment s’appelait-il ,encore?

    • Publié le 30 septembre 2012 à 12 h 02 min | Permalien

      Brouwers. Il fera l’objet d’un autre article, forcément.

  2. Publié le 1 octobre 2012 à 16 h 12 min | Permalien

    Philippe voit tout : c’est le Big Bro…wser du web !

    • Publié le 1 octobre 2012 à 17 h 40 min | Permalien

      bien vu Paul, je me demande si je ne changerais pas de nom. En fait, à la réflexion, je ne vois pas tout. Des fautes se glissent dans mes propres textes. C’est une des règles en relecture. Toujours faire relire par autrui.

  3. Publié le 2 octobre 2012 à 11 h 10 min | Permalien

    Oups : je n’avais pas vu l’erreur « aucun frais »

    C’est rigolo

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Histoire : nom féminin singulier qui perd de sa puissance au pluriel.
    ~Philippe