Archives de la catégorie : Le coeur a ses réseaux

Je parle de mes contacts, de mes confrères, de mes amis, qui font que j’adore cette activité. Car communiquer veut dire aussi rencontrer. Je me devais de les remercier et de les recommander, au vu de leur amitié et des services qu’ils me rendent.

Bxl.Blog : Bruxelles s’effrite, sauf ses blogs

De nombreux événements impliquant Bruxelles (attentats, tunnels en grève, piétonnier) m’ont incité à écrire cet article sur le blog bxl.blog. Bxl.blog, qui fête ses 10 ans en 2017, raconte Bruxelles au quotidien. Rétrospective après une interview en 2016 d’un de ses fondateurs.

Également publié dans Techniques de comm, Textes courts, WWW | Mots-clefs : , , , | Laisser un commentaire

Leen Minne : le crayon, la mine, la palette de talents print et web

Leen Minne m’a demandé de la recommander sur LinkedIn. Voici ce que je pense de son travail de graphiste. (article non sponsorisé)

Également publié dans Techniques de comm | Mots-clefs : , , | Laisser un commentaire

Courir comme un lièvre : les deux “17 juillet” d’Olivier Moreaux

L’auteur de ce livre est un ami. J’ai lu et relu son… ou plutôt ses deux histoires. Ce n’est pas un article sponsorisé. Top départ.

Également publié dans J'ai lu pour vous, Maison de correction, Techniques de comm | Mots-clefs : , , | 1 réponse

Un site web pas vu ne vend rien. Pas relu ? Pareil.

2015 a été celle des défis pour mon nouveau client, Julien Geets, producteur de contenu social, éditorial et spécialiste du référencement. De grands défis pour lui, un petit travail de relecture pour moi.

Également publié dans Travaux DKP, WWW | Mots-clefs : , , , , , | Laisser un commentaire

Traduire sans adapter ou relire ? Je ne suis pas fou !

Je reçois des textes à traduire, en veux-tu, en voilà. Grâce au réseau. Maintenant, il faut traduire sans trahir. Grâce à de bons outils.

Également publié dans Techniques de comm, Travaux DKP | Mots-clefs : , , , | 2 réponses
  • Citation

    One day I will find the right words, and they will be simple.
    ~Jack Kerouac (The Dharma Bums)