Bxl.Blog : Bruxelles s’effrite, sauf ses blogs

De nombreux événements impliquant Bruxelles (attentats, tunnels en grève, piétonnier) m’ont incité à écrire cet article sur le blog bxl.blog. Bxl.blog, qui fête ses 10 ans en 2017, raconte Bruxelles au quotidien. Rétrospective après une interview en 2016 d’un de ses fondateurs.

Bxl.blog est un « blog collaboratif de plusieurs Bruxellois enthousiastes ». Et qui parlent de leur ville avec passion sur ce blog.

Les origines de Bxl.blog

Ce blog a été créé en 2007 par Michael Uyttersprot et Mateusz Kululka. Le premier est parti en 2009 aux États-Unis.

J’ai interviewé le second (entrepreneur hyper présent sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la ‘vraie vie’ bruxelloise) pour en savoir plus sur ce blog qui m’a récemment accueilli (voir en fin d’article).

Le casting : une bande de copains, plus de garçons que de filles au départ, bloggeurs et amoureux de leur ville. C’était l’âge d’or selon Mateusz : les premiers pas sur un blog commun, les rires, les discussions animées autour d’une bonne bière qui débouchaient sur des sujets et des articles.

La ligne éditoriale ?

Aimer Bruxelles, tout simplement. L’équipe actuelle accueille régulièrement de nouveaux membres, tous bénévoles, mais cela ne veut pas forcément dire que les articles sont plus nombreux qu’avant.

Certains sont d’anciens journalistes, d’autres des as de Worpress, du web ou des férus du monde culturel et associatif de la capitale.

Depuis quelques années, Mateusz a invité pas mal de gens et ‘féminisé’ l’équipe. Il souhaiterait aussi lui consacrer plus de temps. Le rendre plus professionnel également. Accepter, pourquoi pas, des partenariats financiers, si certains articles sont clairement étiquetés ‘pub’.

Cela permettrait de dégager un petit budget pour défrayer certains membres pour leurs frais de transport. Mais les décisions restent collégiales pour la plupart.

“Love brand” sur Bruxelles

Bxl.blog parle de Bruxelles, avec passion et sérieux, mais ne vend rien.

Si le blog recueille un certain succès (3.780 likes sur la page Facebook), Mateusz admet regarder avec envie du côté français. Selon lui, si un blog rédigé en français livre de la qualité, il décollera beaucoup plus vite en France qu’en Belgique francophone. La raison est simple : l’audience.

Qui peut écrire sur Bxl.blog ?

Le blog fonctionne par cooptation. Si un article est hors sujet, il ne paraitra pas, tout simplement. Mateusz a imposé une relecture par d’autres membres. Ancien journaliste, il coache, de loin, selon son temps disponible.

Mateusz voulait au départ une équipe de 30 rédacteurs et un article publié par jour. Impossible n’est pas bruxellois :-)

photo issue d’un article témoignage sur bxl.blog après les attentats du 22 mars

Bruxelles, je thème

Le sujet majeur sur ce blog, à côté de la culture : la mobilité. Souvent mis en évidence par des rédacteurs qui n’ont pas leur permis de conduire (dit Mateusz en riant)… La voiture est-elle l’ennemie suprême ? Non, mais il en faudrait moins dans Bruxelles, reconnait Mateusz qui n’hésite pas à donner la parole à ceux qui ont moins souvent la parole. Comme le responsable d’une association militant pour le droit de rouler et de se garer à Bruxelles.

Le piétonnier bien sûr a aussi mobilisé les rédacteurs. Mateusz est intarissable sur le sujet.

Et la politique ? Mateusz a, à l’époque, proposé que chaque parti démocratique publie un billet par mois sur le blog, mais la sauce n’a pas pris.

Un autre de ses rêves : que le blog soit vraiment pluraliste. Pour l’instant, il est écolo… mais pas forcément ECOLO.

En fait, tous les sujets sont bons, seul l’angle doit être bruxellois.

Et vous, Bruxellois, Bruxelloises, qu’attendez-vous pour nous rejoindre ? Je réfléchis sur un article original sur la promenade de chemin de fer de Bruxelles-Est.

Photo prise peu après les attentats du 22 mars 2016

Bruxelles Bashing

Selon Mateusz, la déferlante Bruxelles Bashing de ces derniers mois sur la capitale, niveau 3 après les attentats, tunnels en panne, embouteillages, manifestations, critiques contre Bruxelles comme centre décisionnaire de l’Europe, est un épiphénomène.

En fait, Bxl.blog n’a pas attendu ces événements pour défendre Bruxelles, avec passion mais aussi réalisme. Mateusz : “Quand on a démarré le blog en 2007, Bruxelles n’avait rien de ‘sexy’. Quoi qu’on en pense, admettons que de bonnes choses se font aussi : la scène bruxelloise, le Summer festival, Plaisirs d’hiver… Bruxelles devient tendance. De nombreux expatriés s’installent définitivement à Bruxelles, même si cela entraîne la gentrification par ricochet.”

Bibi et Bxl.blog

Un jour, Mateusz a publié une de mes bêtises sur bxl.blog. J’ai ensuite pris contact avec l’équipe et ai publié deux articles :

Bruxelles blogue ailleurs aussi

Cet article a été publié dans Le coeur a ses réseaux, Techniques de comm, Textes courts, WWW avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

  • Citation

    Dans un texte, même s'il n'y a qu'une seule faute, il y a lacune.
    ~Philippe