« Belgique, terre d’aphorismes » : l’anthologie de Michel Delhalle

Aphorisme ? Qu’est-ce donc ? Une maxime ? Une pensée courte… qui en dit long ? Les définitions sont nombreuses et partent dans tous les (contre)-sens. Seul Michel Delhalle pourra vous l’expliquer avec précision. Cet homme aux multiples facéties verbales, bibliothécaire, disquaire, auteur et chasseur de bons mots sort en novembre 2018 son Anthologie. Et votre serviteur s’y trouve.

« Belgique, terre d’aphorismes » de Michel Delhalle avec une superbe couverture

En janvier 2018, je rencontre l’homme de ma vie. L’homme d’une partie de ma vie dédiée aux mots et à leur détournement. Mon parrain de coeur qui a tout compris aux mots gais qui nourrissent sa verve.

Une sorte de second professeur Brouwers, qui m’a enseigné le français à grands coups de pied imaginaires dans mon séant pacifique.

Ce « maitre ès aphorismes » a cherché par monts, par veaux et autres moutons sous les lits des auteur(e)s belges les meilleurs pépites, « ces pépites de la pensée qui, avec parcimonie, révèlent ce que les habitudes occultent. De Adler à Wouters, en passant par Bernier, Chavée, Michaux ou Scutenaire, il a promené ses recherches à travers les auteurs les plus imprévus pour nous révéler leurs faces cachées, leurs penchants secrets. »

« Le matériau rassemblé est riche et multiple, agencé avec intelligence, structuré méthodiquement, presque pédagogiquement, et donne un aperçu détonnant du paysage de l’aphorisme en français de Belgique. Diantre, plus de 300 auteurs, c’est une illustre moisson ! D’autant que chacun est agrémenté d’une courte biographie, émaillé de notices bibliographiques rigoureusement établies et de huit aphorismes élus. Sans oublier quelques coups de cœur ajoutés pour le plaisir du concepteur… et le nôtre ! » (Christine Béchet, auteur de la préface de cette Anthologie)

Aphorismes ? Dites-m’en plus !

L’aphorisme c’est un texte qui s’arrête avant qu’il ne soit trop tard.

Jean-Philippe Querton (pilier de Cactus Inébranlable éditions)

Michel Delhalle (*) : « On parlera plutôt de réflexions (Max Laire), de décoctions (Achille Chavée) ou d’inscriptions chez Louis Scutenaire. Marcel Mariën appelle ses petites formules des contre-verbes. C’est dire si le champ d’horizon est très vaste et que chacun pourra y trouver son compte. » (extrait de la préface)

Une page pour votre serviteur : huit aphorismes…

Extrait de la lettre de Michel me demandant s’il peut pêcher huit de mes bêtises. Ce n’est certes pas un péché !

… en attendant d’autres à venir dans mon premier livre (créé avec quatre amis) : un recueil d’aphorismes, de pensées et de bêtises, soutenu par de magnifiques dessins.

 

Belgique, terre d’aphorismes, Anthologie subjective, Michel Delhalle, ISBN : 978-2-930659-77-0,  306 pages, 320 auteur(e)s, 2000 aphorismes – 17 €

Préface de Chrsitine Béchet, postface de Jean-Philippe Querton, illustration de couverture d’Emelyne Duval

(*) (auteur notamment de la Rechute d’Icare, toujours chez Cactus Inébranlable éditions)

Cet article a été publié dans J'ai lu pour vous, Le coeur a ses réseaux avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Citation

    Beaucoup de gens ont une mauvaise orthographe. À qui la faute ?
    ~Philippe